.
.

Coopération UE-UEMOA

.

Coopération Union européenne – Afrique de l’Ouest : Les Présidents des Commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO échangent avec le DG DevCO de la Commission de l’UE


LES PRESIDENTS DES COMMISSIONS DE L’UEMOA

ET DE LA CEDEAO ECHANGENT AVEC LE DIRECTEUR GENERAL DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DU DEVELOPPEMENT DE LA COMMISSION EUROPEENNE

Le Directeur Général de la Coopération Internationale et du Développement (DEVCO) de la Commission européenne, M. Stefano Manservisi, en visite de travail au Burkina Faso, a reçu en audience ce samedi 02 mars 2019 à 12h00, les Présidents des Commissions de la CEDEAO, M. Jean-Claude Brou et de l’UEMOA, M. Abdallah Boureima  dans les locaux de la Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso.

La rencontre s’est déroulée en présence du Commissaire de l’UEMOA en charge  du Marché Régional et de la Coopération, M. Joãozinho Mendes, du Commissaire de la CEDEAO pour l’Education, la Science et la Culture de la CEDEAO, le Professeur Leopoldo Amado, de l’Ambassadeur de l’UE au Burkina Faso et du Directeur de la Coopération de l’UEMOA.

Partenaire privilégié de la région, l’UE appuie l’Afrique de l’Ouest à travers la mise en œuvre d’un Programme indicatif régional d’un montant de 1,075 milliards d’euros financé par le 11ème Fonds européen de développement (FED). Les parties se sont félicitées du niveau d’engagement très satisfaisant de 98% du PIR 11ème FED soit 1,053 milliards d’euros engagés à ce jour.

Abordant la question de la paix et de la sécurité, la rencontre a fortement déploré l’impact de la dégradation de la situation sécuritaire sur le climat social et sur l’efficacité des initiatives visant le développement et le bien-être des populations. Elle a relevé la nécessité de renforcer l’approche intégrée développement-sécurité. Dans ce contexte, les parties ont pris l’engagement à œuvrer pour accélérer la mise en œuvre du projet WAPIS-SIPAO (système d’information policière de l’Afrique de l’Ouest) dont l’objectif est d’accroître la capacité des services de détection et de répression ouest-africains à lutter contre la criminalité transnationale et le terrorisme en améliorant la gestion et le partage de l’information.

D’autres sujets d’intérêts communs ont été abordés tels que (i) les négociations politiques sur le nouveau partenariat entre les pays ACP (Afrique – Caraïbes – Pacifique) et l’UE, (ii) le nouveau plan européen d’investissement extérieur, ii) l’appui au banques régionales de développement de l’Afrique de l’Ouest (iii) et l’accord de partenariat économique (APE) entre l’Afrique de l’Ouest et l’UE.

Cette audience a été l’occasion pour les deux Chefs d’Institutions et le DG DEVCO de rappeler l’excellence des relations de coopération qu’elles entretiennent et les résultats probants atteints dans l’approfondissement du processus d’intégration dans la région.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *