.
.

Coopération UE-UEMOA

.

Session Comité de Pilotage PIR 11ème FED – gouvernance des transports et projets similaires – Programme Prioritaire d’Investissement


Les Commissions de la CEDEAO, de l’UEMOA et les Etats membres font le point de la mise en œuvre des projets / programmes du Programme Indicatif Régional du 11ème FED et présentent les nouvelles priorités de la Région Partenaires Techniques et Financiers dans les domaines du transport et de l’énergie ce jour 30 avril 2019. Cette rencontre conjointement organisée par la CEDEAO et l’UEMOA avec l’appui financier du Programme d’Appui au Renforcement des Capacités Institutionnelles de l’UEMOA (PARCI) financé par sur les ressources de PIR 10ème FED par l’Union européenne dans le cadre de son appui à la mise en du Programme Intégré de Renforcement des Capacités (PIRC) de l’UEMOA.

Outre les Cadres de la CEDEAO, de l’UEMOA et les Etats membres, la rencontre a enregistré la participation de six Délégation de l’Union européenne (Venues du Siège, du Nigéria, du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Sénégal), de la Banque Mondiale, de la BOAD et de la JICA. Cette rencontre constitue un cadre d’échanges et  de partage d’informations sur les initiatives de la Région dans les secteurs des transports et de l’Energie. Il s’agira également pour les Partenaires Techniques et Financiers de présenter les programmes similaires déjà financés à leur niveau ou en cours de financement.

En 2015, l’Union Européenne et l’Afrique de l’Ouest ont signé une importante convention de financement de 1 150 millions d’euros qui adresse différents secteurs de concentrations dont le transport et l’énergie. Cette convention marquait un tournant, une ère nouvelle de la coopération Union européenne et l’Afrique de l’Ouest, dans le secteur des infrastructures, avec des investissements sous forme de financement mixte ou « blending » et un appui à la gouvernance des transports et de l’énergie.

Ainsi, une enveloppe globale initiale d’environ 330 millions d’euros a été investi dans les infrastructures dont environ 168 dans l’énergie et 162 millions d’euros dans le transport. Une dotation de 70 millions d’euros a également été affectée à la gouvernance dont 32 millions d’euros pour l’énergie et 38 millions pour le transport.

La mise en œuvre des investissements a permis de financer 7 projets d’énergie et 10 projets de transports en Afrique de l’Ouest et la Région veut se projeter vers l’élaboration d’un nouveau portefeuille de projets éligibles aux nouveaux instruments de financement de l’UE à travers le nouveau Plan européen d’Investissement Extérieur (PIE). Ce PIE s’appuira sur les Banques régionales et le Secteur privé pour la nouvelle vague de financement à l’horizon 2021. La présente réunion a été initiée à cet effet en réponse à l’une des recommandations du dernier Comité d’Orientation Stratégique (COS) tenu à Bruxelles en juin 2018 relative à la tenue d’une rencontre régionale pour définir les priorités d’investissement dans les deux secteurs clés des transports et d’énergie qui constituent des piliers essentiels de développement de notre région et de l’intégration prônée par les organisations régionales que sont la CEDEAO et l’UEMOA.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *